Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du groupe "Ensemble, Aulnoy au coeur", regroupant les élus communistes et républicains
  • Le blog du groupe "Ensemble, Aulnoy au coeur", regroupant les élus communistes et républicains
  • : Les élections municipales de Mars 2008 ont envoyé trois conseillers municipaux communistes et républicains au Conseil Municipal d'Aulnoy-lez-Valenciennes. Ce blog a pour but de permettre aux jeunes et aux salariés aulnésiens de rester en contact avec eux.
  • Contact

Recherche

Une question?

POUR RESTER EN CONTACT...

Par courrier :

3, Allée A, Avenue de la Rhônelle
59 300 AULNOY

Par courriel :
pcf-aulnoy@orange.fr

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 10:52

LA DEMOCRATIE PARTICIPATIVE PAR L’EXEMPLE

 

                          A Aulnoy on cause de démocratie participative dans les actes, elle                                               est inexistante !     

Dernier exemple en date qui va impacter la vie des habitants de plus de 100 logements à Aulnoy sans la moindre information et surtout sans la moindre concertation.

Nous venons d’apprendre que l’Avenue de la Rhônelle allait être raccordée à la rue Malraux. Les plans sont déjà faits, les aménageurs choisis, les riverains, eh bien ils subiront. D’ailleurs, à Aulnoy les riverains n’ont jamais la parole quand des aménagements sont faits ! Il faut supposer qu’ils sont trop bêtes pour avoir des idées concernant leur quartier, et que ce sont ceux qui n’y vivent pas qui ont les meilleures solutions !

Que va-t-il se passer ?

Bien simple, pour aller à ou revenir de Valenciennes et éviter le feu, une partie de la circulation va se reporter sur l’Avenue de la Rhônelle dont l’accès à la rue Jean Jaurès est déjà délicate à cause de véhicules souvent mal garés qui bloquent toute visibilité. Il est clair que des accidents plus nombreux auront lieu à cette intersection. Quid des riverains des allées qui, à certaines heures auront bien du mal à sortir leur véhicule des venelles.

C’est clairement la vision qu’ont nos élus d’Aulnoy de la démocratie participative.

Quant à nous que ferons nous quand les Aulnésiens nous apporteront leur confiance ? Clairement tout autre chose !

Pour nous la démocratie participative n’est pas un vain mot ! Pour nous, un élu n’est pas celui qui impose mais qui favorise la parole et l’intervention des habitants. A cet effet, une telle aberration ne pourra plus se reproduire, car avant tout projet, les riverains seront consultés, leur avis sera pris en compte, et rien ne se fera sans leur accord majoritaire. A cet effet, nous créerons des comités de quartier avec des pouvoirs réels Nous réorienterons le journal municipal vers les habitants en donnant la parole (libre et non censurée) aux comités de quartiers…

Repost 0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 16:11

LA REFORME TERRITORIALE

Lors du conseil municipal extraordinaire du 23 février 2010 concernant le projet de réforme territoriale du gouvernement Sarkozy, nous avions eu un débat très riche sur les méfaits de ce texte. La gauche toute entière s’était élevée contre ce projet qui éloignait les citoyens des centres de décision.

En page 36 du compte-rendu, je cite : « Un net recul de la décentralisation … Les élus aulnésiens contestent la re-centralisation des pouvoirs … s’inquiètent de ce retour en arrière … Ils désapprouvent cette réforme ... »

Or que s’est-il passé depuis ?

TOUTES les applications de cette loi du 16 décembre 2010 sont maintenant votées à l’unanimité des socialistes et de la droite. Nous sommes les seuls à nous y opposer toujours aussi fermement.

Dernier exemple en date : lors du conseil du 15 octobre 2012

Les fusions de syndicats intercommunaux étaient proposées : Quelques extraits du compte-rendu :

« Schéma Départemental de Coopération Intercommunale - Fusions de syndicats intercommunaux – Avis du conseil municipal - Syndicat Intercommunal de la Région de Valenciennes pour l’Adduction d’Eau Potable (SIRVAEP) et du Syndicat Intercommunal pour la Distribution d’Eau Potable de la Région de Condé sur Escaut (SIDERC) …

Schéma Départemental de Coopération Intercommunale - Fusions de syndicats intercommunaux – Avis du conseil municipal - Syndicat Intercommunal de Distribution d’Energie Electrique et de Gaz dans l’Arrondissement de Valenciennes (SIDEGAV), du Syndicat Intercommunal d’Electrification de Marquette en Ostrevant (SIEM) et du Syndicat Intercommunal d’Electrification de la Basse Vallée de l’Escaut et de la Scarpe (SIEBVES) …

Le conseil municipal après en avoir délibéré, à la majorité, trois voix contre (messieurs Philippe

Perek, Arnoldo Martelossi, Jean-François Malaquin) a émis un avis favorable sur le périmètre sus-énoncé. »

Accepter ces fusions aujourd’hui, c’est laisser la porte ouverte à toute la réforme, pourquoi pas demain les fusions de communes comme c’est prévu par cette loi qui n’a pas été abrogée par le gouvernement socialiste ?

Repost 0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 16:08

Nos propositions :

 

o                   Faire d’Aulnoy une ville pour tous,  pour chacun, sans exclusive ni favoritisme.

o                   Faire d’Aulnoy une ville où chacun peut s’exprimer, est écouté, obtient des réponses.

o                   C’est ce que vous, Aulnésiens, ne cessez de nous dire.

o                   Nous réfléchissons à des moyens de vous donner la parole sur ces sujets qui apparemment font polémique, ce qui prouve que nous avons raison de le faire. Dans la prochaine lettre, nous vous donnerons les modalités de cette consultation Aulnésienne.

 
Repost 0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 15:58

De renoncement en renoncement …

Le gouvernement socialiste se coupe de plus en plus du peuple qui l’a porté au pouvoir il y a moins d’un an. Du changement annoncé on ne voit que des miettes. Les renoncements par contre sont tellement nombreux que parfois on est fondé à se demander si l’ère Sarkozy a réellement pris fin !

La dette colossale de l’Etat envers le département et la région a-t-elle brusquement disparu ?

representants-du-peuple.jpg

Le traité européen dit de « stabilité » et qui enfonce la France dans l’austérité a-t-il été renégocié ? Les « patrons voyous » qui délocalisent ou suppriment les emplois alors que les dividendes aux actionnaires explosent ont-ils été mis au pas ? Devra-t-on encore longtemps subir les augmentations de gaz voulues par les actionnaires de GDF-Suez (80% d’augmentation depuis 2005) après les reculades du gouvernement devant le conseil constitutionnel alors qu’il serait si facile de changer les règles ? La réforme territoriale Sarkozy sera-t-elle un jour abrogée ? (voir l’article page suivante). Continuera-t-on à réclamer aux professeurs une heure non payée quand ils ont des classes dédoublées ? Où est le vote des étrangers ? Un coup de pouce aux services publics sera-t-il un jour d’actualité quand sont programmées des fermetures de sous-préfectures ? Nous réclamons des services publics de proximité .Et que dire du grand cafouillage Arcelor-Mittal ? Et de l’emploi en chute libre ?

Alors, le vrai changement social, c’est pour quand ?

Par Philippe PEREK

 

Repost 0
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 17:59
 

o                   Pour Aulnoy, nous avons des propositions : Une véritable démocratie participative avec des comités de quartiers écoutés et respectés, des consultations locales pour les grands projets, un conseil municipal qui joue pleinement son rôle et qui respecte les minorités en n’hésitant pas à les écouter et les associer aux projets. En effet, ces groupes représentent une partie de la population. Même le budget devrait pouvoir être discuté avec les Aulnésiens.

o                   En réalité : Depuis l’ accession à la Mairie d’Aulnoy de l’équipe actuelle, c’est l’apologie de la démocratie participative. Ce ne sont que des paroles ! Les consultations se résument le plus souvent à des réunions sur des projets déjà ficelés. Au sein même des instances municipales, nous n’avons eu cesse de réclamer plus de transparence et de démocratie en associant davantage les groupes minoritaires. En vain. Il en va de même avec les Aulnésiens qui ne sont jamais vraiment consultés quand il s’agit de projets d’urbanisme, d’aménagement en tous genres… Une réunion de quartier, quand il y en a, est l’occasion de présenter le projet déjà ficelé ou avec très peu de marge de manœuvre. Les décideurs font mine de prendre en considération les remarques des riverains, et c’est tout. Il semble que les décisions à Aulnoy soient du ressort d'une poignée de personnes, élus et collaborateurs, les autres n'ayant qu'à acquiescer.

o                   C’est ce que vous, Aulnésiens, ne cessez de nous dire.

  

   

 
Repost 0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 17:23

Photo 003

Les communistes d’Aulnoy, leurs élus et des citoyens engagés dans le Front de Gauche vous remercient d’avoir sorti Nicolas Sarkozy et sa clique à 60,23% lors du second tour des élections présidentielles, et d’avoir été 574 à choisir Jean Luc Mélenchon, candidat du PCF-Front de Gauche lors du premier.

 

LA DROITE EST BATTUE !

 

Ce moment que nous espérions tant est arrivé : Sarkozy est battu, la droite est en déroute ! Les communistes et leurs alliés du Front de Gauche ont pris toute leur part à cette victoire. Avec 11,1% des voix sur le plan national, l’apport des électeurs de notre candidat Jean-Luc Mélenchon a en effet été déterminant pour battre la droite.

A Aulnoy, où de l’avis général nous avons « mouillé la chemise » au porte à porte, nous obtenons 15,73% (573 voix). Nous doublons notre score de 2007 (7,46%, 283 voix). Le PCF et le Front de Gauche enregistrent, dans notre commune comme dans tout le pays, la plus forte progression en pourcentage de tous les partis.

 

LEGISLATIVES :

NETS PROGRES COMMUNISTES

 

Aux élections législatives, les électeurs de la circonscription, dans un contexte de baisse de la participation, ont été 600 de plus à apporter leurs suffrages au candidat PCF/Front de Gauche, Michel Lefebvre, par rapport à 2007. A Aulnoy, avec 15,16% des suffrages exprimés, alors que le candidat socialiste perd plus de 10%, nous augmentons notre score de 2% par rapport au scrutin précédent. Nous confirmons notre ancrage dans la commune et sommes incontournables pour réussir à gauche. Le département du Nord renvoie par ailleurs ses députés communistes à l’Assemblée, Alain Bocquet et Jean Jacques Candelier.

Nous remercions l’ensemble des électeurs qui nous ont apporté leur soutien.


NE LÂCHONS RIEN !

 

Si la défaite de Sarkozy, le candidat des puissants, est une bonne nouvelle, et que les communistes soutiendront toutes les réformes favorables aux salariés et à la jeunesse de notre pays, nous pensons que le programme du nouveau gouvernement ne parviendra pas à changer réellement la vie.

En effet, il refusera de s’attaquer aux sujets qui bloquent le progrès social : l’austérité, le capitalisme et la course aux profits qu’il engendre, la construction européenne ultra libérale…

Le PCF se propose d’être, avec vous, un vaste comité de vigilance populaire, en exigeant du nouveau gouvernement qu’il mène vraiment une politique de gauche. A Aulnoy comme en France, nous voulons travailler avec la population pour la défense de ses intérêts, dans un esprit de large rassemblement populaire. Nous appelons tous ceux qui veulent construire une alternative au capitalisme à rejoindre nos rangs et à organiser l’offensive pour que nos revendications soient entendues.

Xavier Dubois

Secrétaire adjoint PCF Aulnoy

Repost 0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 23:37

SNCF : augmentation des tarifs, suppression de trains…

pour donner des créneaux au transport privé !

 

http://www.sebastienbouyssou.com/wp-content/uploads/2005/03/sncf_2005.jpg

 

 

Savez-vous pourquoi la SNCF a récemment changé tous ses horaires ? Tout simplement pour donner des créneaux aux transporteurs privés (cf. train Paris/Venise, train privé arrivé avec un retard bien supérieur aux retards moyens de la SNCF !) Il y a quelques années, la droite a vendu les autoroutes pour une bouchée de pain. Le racket autoroutier continue, mais désormais il se fait au profit d’une poignée de patrons du BTP. Résistons ensemble pour qu’il n’en soit pas de même du rail ! Le PCF réclame la renationalisation de tout le réseau de transports.

 

Christian Corbet

Repost 0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 14:20

Assez des querelles entre personnes, parlons programme !

 

A Aulnoy, nous avons décidé de ne pas rentrer dans le spectacle lénifiant que nous offre la télévision entre des personnes qui s’affrontent sans s’opposer sur le plan des idées.

 

Nous vous présenterons progressivement le programme du Front de gauche, et nous vous proposons dès aujourd’hui de l’acquérir pour le prix modique de 2 euros (livret d’une centaine de pages). Pour l’obtenir, vous pouvez nous contacter à l’adresse électronique : pcfaulnoy@gmail.com

 

NUCLEAIRE ET AVENIR ENERGETIQUE DE LA FRANCE

 

http://www.antoine-augusti.fr/images/centrale-nucleaire.jpg


Deux partis politiques de gauche viennent de signer un accord électoraliste. Les Verts renoncent ainsi à une revendication historique, à savoir la sortie du nucléaire, en échange d’une éventuelle poignée de circonscriptions.

Les communistes n’ont rien signé avec un autre parti, par contre nous proposons :

o       La gestion publique et unique sous contrôle des citoyens de tout le secteur énergétique, en renationalisant EDF, GDF, AREVA et Total. Cela permettra une planification écologique et une maîtrise des prix. La totalité des opérations liées au nucléaire doit revenir sous contrôle de l’Etat.

o       L’organisation d’un grand débat citoyen sur la question de l’énergie pour dépasser le « tout nucléaire »,  développer les énergies renouvelables et rationnaliser les dépenses d’énergie, sans préjuger d’une sortie totale ou non du nucléaire                                          Xavier DUBOIS

Repost 0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 14:18

 

« Vous les communistes, vous êtes des idéalistes ! »

 

drapeau.gif


Cette phrase, chaque personne qui veut changer la société l’a entendue sans doute plus de mille fois. En réalité, ce que nous pouvons répondre à celui qui nous jette cette phrase à la figure, tel un reproche, c’est : « Est-ce que le capitalisme, aujourd’hui, est réaliste ? »

Nous vivons dans un système socio-économique qui ne fonctionne plus. Sur aucun point. Dans aucun des pays où le libéralisme domine. L’idéaliste, c’est celui qui continue de croire que notre pays, notre civilisation, qui vacillent en permanence au bord du gouffre, peuvent continuer à fonctionner ainsi.

 

Il est vrai que l’un des problèmes de notre époque, c’est que le capitalisme triomphant nous a privés de cette volonté de changement. Tout est fait pour museler l’opinion, détruire ce qu’il reste de la démocratie pour construire une oligarchie, c’est à dire une société où les pouvoirs sont détenus par quelques puissants. Les riches financiers, qui ont créé les fameuses agences de notation qui n’ont en fait aucune légitimité, forment une classe dominante et ont à leur botte les dirigeants de ce monde…  Le capitalisme détruit la démocratie, voilà la réalité. Et nous le voyons aujourd’hui en Europe, où nos dirigeants n’hésitent plus à saborder l’Union Européenne qu’ils ont tant vanté pour pouvoir obéir aux financiers.

 

Au lieu d’être une utopie, le modèle de société que nous proposons, nous les communistes, s’il n’est certes pas parfait, est une alternative rationnelle à la barbarie libérale : gestion collective et publique de l’économie, ce qui passe par une nationalisation sous contrôle des salariés des grandes entreprises, des banques, des supermarchés. Cela permettrait de récupérer les profits gigantesques qui tombent dans la poche de quelques uns pour en faire profiter la majorité, ceux qui les génèrent : l’ensemble des salariés.

 

Ce modèle de société n’a jamais été aussi nécessaire, aussi réaliste. Comme le suggère Stéphane Hessel dans son Best-seller « Indignez-vous », nous devons prendre conscience de la réalité, nous en indigner et résister. Le peuple de France est capable de provoquer une véritable révolution citoyenne. Nous en avons la capacité si nous nous unissons sans nous tromper de colère. Le problème, ça n’est ni l’immigré, ni le bénéficiaire du RSA comme on veut nous le faire croire, mais plutôt les tenants de ce système capitaliste, toujours plus avides de profits.

 

C’est cette union populaire que propose le PCF et ses partenaires du Front de Gauche pour 2012. Par delà les clivages habituels, rassemblons-nous, en France derrière Jean-Luc Mélenchon, dans le Valenciennois, autour de Michel Lefebvre, Fabien Thiémé et Alain Bocquet, pour que ça change vraiment !

 Philippe PEREK 

Repost 0
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 23:39

Le Vieil Aulnoy ne doit pas être le laissé pour compte

du réseau de transports Transvilles

 

tram-04.jpg

 

Un bon nombre de résidents du Vieil Aulnoy nous ont fait part de leur vif mécontentement suite aux modifications d’horaires sur la ligne de bus desservant les arrêts Marie Curie et Monument, et nous ont demandé d’intervenir. Cette colère est légitime, car il s’agit d’une atteinte au droit de circuler librement, particulièrement pour les personnes âgées et les jeunes scolarisés qui ne bénéficient pas d’un véhicule.

La baisse de la fréquence horaire induit en effet une baisse conséquente de la fréquence (en pleine journée, toutes les heures, contre toutes les demi-heures auparavant), ainsi qu’une suppression totale de la desserte le dimanche.

Par ailleurs, pour beaucoup d’usagers aulnésiens, un terminus à Bruay via Petite-Forêt et son centre commercial était de loin préférable à un terminus à la gare de Valenciennes.

 

Nous avons sollicité Monsieur le Maire pour proposer une motion au Conseil Municipal.

Le Président du SITURV (Syndicat Intercommunal des Transports Urbains du Valenciennois) a été interpellé, Sa réponse à notre courrier a été expéditive : il n’y aurait pas assez d’usagers, alors même que des nouveaux quartiers se construisent à proximité des arrêts aulnésiens concernés.

Il s’agit là d’une négation du principe du « service public », à savoir servir les citoyens, et non utiliser la rentabilité comme seul critère. 

 

Fidèles à nos pratiques, nous vous proposons d’être acteurs de ce combat en signant et en diffusant autour de vous la pétition que nous avons mise en place et qui a déjà recueilli près de 150 signatures avant même d’être distribuée dans les boîtes aux lettres. Nous restons à votre disposition. 

 

Le prix élevé du ticket de transport dans le Valenciennois justifierait une offre maximale de la part de Transvilles. Il faut revenir à une gestion publique, avec droit de contrôle démocratique de la part des usagers et des salariés de l’entreprise. 

                                                                                                                                     Xavier Dubois

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Signez la pétition en ligne!!!

 

J’affirme être un usager potentiel de la ligne qui dessert le Vieil Aulnoy. La nouvelle offre horaire est une atteinte à ma liberté de circuler.

J’exige donc le rétablissement de l’ancienne ligne, et le lancement d’une étude afin d’optimiser l’offre de transports sur le territoire d’Aulnoy lez Valenciennes, en prenant en compte la construction de trois nouveaux quartiers : La Bergère, Fromont, Hauts d’Aulnoy.

 

Envoyez un mail sur pcfaulnoy@gmail.com

Repost 0