Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du groupe "Ensemble, Aulnoy au coeur", regroupant les élus communistes et républicains
  • Le blog du groupe "Ensemble, Aulnoy au coeur", regroupant les élus communistes et républicains
  • : Les élections municipales de Mars 2008 ont envoyé trois conseillers municipaux communistes et républicains au Conseil Municipal d'Aulnoy-lez-Valenciennes. Ce blog a pour but de permettre aux jeunes et aux salariés aulnésiens de rester en contact avec eux.
  • Contact

Recherche

Une question?

POUR RESTER EN CONTACT...

Par courrier :

3, Allée A, Avenue de la Rhônelle
59 300 AULNOY

Par courriel :
pcf-aulnoy@orange.fr

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 11:05

Au conseil municipal, nous avons salué ce report de sagesse face à une réforme bâclée, non financée et imposée sans aucune concertation.

notre déclaration sur ce sujet :

C’est une décision de bon sens face à une réforme bâclée.

Nous proposons la création d’une commission de réflexion avec des élus de toute tendance pouvant apporter un éclairage différent, des enseignants, des représentants des associations de parents.

La création de cette commission a été acceptée et nous avons par ailleurs demandé à ce que notre groupe soit associé à la réflexion promise par la majorité.

Nous attendons maintenant du concrêt  et la création de cette commission !

Repost 0
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 18:14

 PROJET QUI N'A MÊME PAS ETE PRESENTE AU CONSEIL !

 

 

    Groupe municipal

 

Chez P. Perek

3 allée A Avenue de la Rhônelle.

 

Monsieur le Maire,

 

Notre groupe sollicite l’inscription à l’ordre du jour du prochain conseil municipal la motion reprise ci-dessous.

 

Espérant que notre demande sera prise en considération, nous vous prions d’accepter, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations.

 

Aulnoy, le 13/09/2012.

 

 

PROJET

 

Le Conseil Municipal d’Aulnoy-lez-Valenciennes, réuni le ……………………

Demande au Gouvernement de la France de revenir sur le choix qui semble être fait de passer par un vote du Parlement pour adopter le traité budgétaire européen.

 

Ce choix confirmerait ainsi le choix d’exclure le peuple français d’un débat pourtant décisif pour l’avenir de la France et de l’Europe, au moment où 72% de nos concitoyens, progressivement informés des enjeux, s’affirment favorables à l’organisation d’un référendum sur cette question.

 

A Aulnoy, nous avions eu un débat très constructif et intéressant pour nous inquiéter des retombées du projet de réforme territoriale de l’ancien gouvernement pour notre commune.

Le projet actuel dépossédant le gouvernement français de sa liberté de voter librement son budget, de limiter à 0,5% le déficit aura inévitablement des conséquences sur les dotations, donc sur les finances de la commune d’Aulnoy.

 

Trois raisons de fond plaident  en faveur de cette consultation nationale.

 

La première est que Monsieur Hollande, en tant que candidat, avait clairement promis de renégocier le traité et de réorienter le rôle de la BCE (Banque Centrale Européenne). En fait de renégociation, pas une ligne du traité n’a été changée et rien n’a été modifié du statut et des missions d’une BCE indifférente des peuples et strictement attachée à l’application de politiques d’austérité partout en Europe. Dès lors, comment un gouvernement de gauche pourrait-il se satisfaire d’un tel traité co-écrit par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ?

La seconde est que puisqu’il s’agit bien de rigueur et que le peuple français n’a pas voté pour cela au printemps dernier, il est légitime que celui-ci soit consulté. Le traité impose une « règle d’or » qui limite le déficit à 0,5% sous peine de coupes automatiques dans les programmes de dépenses prévus, et de sanctions . Il stipule que c’est une autorité extérieure au pays (d’ailleurs non élue) qui décide de l’élaboration de son budget, surveille ses dépenses, vérifie la nature des recettes … La Commission européenne prend ainsi possession des compétences budgétaires de notre pays.

La démocratie parlementaire, la souveraineté nationale sont des enjeux majeurs qui justifient à eux seuls que les Français soient consultés. L’objectif réel de ce traité européen est de conforter les politiques d’austérité pour garder la confiance des marchés financiers sur lesquels les Etats devraient continuer à s’endetter. Comment dans ces conditions mener une véritable politique de gauche ?

 

La troisième raison qui démontre la nécessité d’un référendum est que ces politiques libérales se traduisent depuis cinq ans par l’enfoncement de l’Europe dans la crise, par sa faillite et son déclin. La Grèce, l’Italie, l’Espagne, la Grande-Bretagne, sont en récession franche. L’Allemagne multiplie les difficultés. Quant à la France, elle accumule les trimestres de croissance nulle et le nombre des chômeurs explose : 100 000 de plus dans le Nord Pas-de-Calais en 5 ans, la consommation et le pouvoir d’achat sont en recul.

Sans une politique de relance construite sur de nouveaux modèles de développement, ce que pourrait proposer la Gauche, sans pouvoir dégager nos grands choix d’investissement de la dépendance et des injonctions des marchés financiers, la sortie de crise demeurera une chimère.

Cela implique que nos concitoyens soient associés à une décision qui leur revient de prendre au terme du grand débat national transparent qu’appelle cette situation.

Ne leur infligeons pas un nouveau déni de démocratie.

Repost 0
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 18:09

CONSEIL MUNICIPAL DU 15/10/2012

POINT  10.1 et 10.2 : Fusion de syndicats intercommunaux.

 

Vous connaissez notre position sur le sujet, nous en avions déjà débattu lors de précédentes réunions et de notre réunion exceptionnelle sur le projet de réforme territoriale qui, soit dit en passant n’a pas encore été abrogé.

Nous ne sommes pas favorables à des regroupements qui éloignent de plus en plus les centres de décisions, contre la création de véritables usines à gaz qui échapperont de plus en plus au contrôle des élus.

Nous voterons contre ces propositions.

Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 17:24

Amiante : après la proposition groupe « Ensemble, Aulnoy au cœur »,

vote d’une motion au Conseil Municipal

 

http://www.i-diagnostic-immobilier.com/wp-content/uploads/2011/08/amiante-300x224.jpg

 

 

Il y a quelques semaines, nous avions proposé au Maire de la commune une motion pour soutenir les victimes de l’amiante contraintes de rembourser les indemnités qu’elles avaient reçues. Une motion de ce type, à l’initiative de MICHEL LEFEBVRE et de maires, dont le nôtre a été votée par le Conseil, ce qui nous satisfait pleinement.

Repost 0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 23:49

Les dernières interventions de notre groupe dans les quartiers

 

Zac06.JPG

 

Interpellés par des riverains et des commerçants de l’Avenue de la Libération sur le problème du stationnement, nous avons donné les informations dont nous disposions. Une solution a été apportée, à savoir l’installation d’une zone bleue (stationnement gratuit mais limité dans le temps), les riverains auront une dérogation. Cependant, cela nécessite, à l’avenir, de continuer à réfléchir au stationnement, d’analyser l’impact de cette zone bleue et trouver, avec la commune de Marly, une solution pour les jeunes apprentis du CFA voisin.


 

Au Conseil Municipal…

 

o Nous nous sommes inquiétés de la suppression du forfait « livres uniquement» à la médiathèque remplacé par un tarif unique plus cher.

o En ce qui concerne la construction d’un nouveau lotissement Rue de Feleine, nous mettons fortement en doute, non pas la construction d’un nouveau quartier, mais le fait que cela soit fait sans concertation avec les riverains. Les problèmes de circulation inhérents à la forme de la rue doivent être mis à plat avant toute nouvelle construction.

o Enfin, nous voté contre l’achat d’un terrain par la commune pour l’espace « greffe » au prix très nettement supérieur à ceux pratiqués auparavant de 89 euros le mètre carré. Dans le cadre de la construction de l’éco-quartier, nous pensons aussi que la destruction de plusieurs maisons pour construire une serre doit être mise en débat. Ce coron fait partie du patrimoine aulnésien,

Repost 0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 14:30

bonne annee 2012

Titre--Ensemble--aulnoy-au-coeur-.jpg

Les vœux du groupe municipal et de la cellule


Le vendredi 27 janvier 2012  à 18 h, salle sous « Les Tilleuls ».


Nous convions l’ensemble des citoyens d’Aulnoy-lez-Valenciennes à partager un moment de convivialité avec nous. Cela nous permettra de faire collectivement le point sur le travail du groupe communiste et citoyen depuis les élections de 2008.


Pour une bonne organisation de cette soirée, il serait agréable que vous nous signaliez votre présence à pcfaulnoy@gmail.com

Repost 0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 15:01

http://www.lavoixeco.com/mediastore/VoixEco/phototheque/Automobile/sevelnord-enseigne-crasnaul.jpg

 

 

 

Monsieur le Maire,

 

Notre groupe sollicite l’inscription à l’ordre du jour du prochain conseil municipal la motion reprise ci-dessous.

 

Une motion commune à nos deux groupes serait d’ailleurs souhaitable sur ce sujet qui touche un certain nombre  d’Aulnésiens.

 

Une motion similaire  a été adoptée par le Conseil Municipal de Denain.

 

Espérant que notre demande sera prise en considération, nous vous prions d’accepter, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations.

 

Aulnoy, le 13/08/2011.

 

 

PROJET

 

Le partenariat entre les groupes PSA et FIAT qui avait donné naissance en 1992 à l'usine de SEVELNOD à HORDAIN va s'arrêter en 2017.


2017, dans cette industrie, c'est demain.


Cette annonce suscite l'inquiétude des élus locaux, des salariés du site, parmi lesquels on trouve des Aulnésiens ainsi que leurs familles.


Aujourd'hui la pérennité du site est clairement posée . 

Une organisation syndicale du groupe, se basant sur un document interne a annoncé  jeudi 9 juin que la fermeture du site de Sevelnord serait programmée pour 2013 !!!


Bien évidemment, nous partageons les préoccupations exprimées par les travailleurs de cette usine ainsi que celles de leurs représentants syndicaux et nous leur adressons un message de solidarité et de soutien.


Le conseil municipal d’Aulnoy, soucieux de la défense de l'emploi et convaincu qu'il existe une place sur notre territoire et dans notre pays pour une industrie de production et de conception créatrice de richesses et d'emploi en appelle à la plus grande vigilance quant à l'avenir du site de SEVELNORD.


Cet épisode pose une fois encore la question du droit d'intervention des salariés dans les choix stratégiques de ces grands groupes capitalistes qui ne jurent que par un taux de rentabilité approprié et place les valeurs boursières avant les valeurs humaines.

SEVELNORD a pu bénéficier de fonds Publics importants et d'aménagements financés par l'impôt comme la ZIF à HORDAIN par exemple.


Cette entreprise ne peut se dédouaner de ses responsabilités sociales et doit rendre des comptes aux élus, aux salariés et à ses représentants syndicaux.

Le groupe PSA a, quant à lui, dégagé un bénéfice net de plus de 1 milliard d'euros en 2010...en pleine crise !!!


L'argent existe donc pour assurer l'avenir et le développement de ce site de production unique en Europe. Cette entreprise est moderne et performante .Les hommes et les femmes qui la composent sont le plus souvent très qualifiés et fiers d'y produire le meilleur utilitaire Européen.


Ce site de production automobile, fleuron de l'industrie dans le Denaisis doit rapidement disposer d'un nouveau projet et être assuré de son avenir en obtenant des engagements clairs de la part de la direction du groupe PSA, ainsi que les investissements nécessaires à sa pérennité et son développement.

Repost 0
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 21:52

Titre--Ensemble--aulnoy-au-coeur-.jpg 

 

CONSEIL MUNICIPAL DU 28/07/2011

POINT  4 : Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI)

Avis du conseil municipal

 

Déclaration de notre groupe :

 

Monsieur le Maire, chers collègues,

 

Ma déclaration se fera en deux parties.

 

1°) Dans votre courrier du 9 octobre 2008 vous refusiez les motions de notre groupe au motif que, je cite : « l’objet de ce projet de motion sort du cadre communal stricto sensu » alors pourquoi faire aujourd’hui ce que vous refusiez hier en nous proposant de une délibération qui n’a aucun sens en dehors de la motion dont nous avons été destinataires.

 

Cela nous étonne, mais nous réjouit. En effet, si cette motion prête au débat, nous considérons que son sujet aurait été tout à fait pertinent dans le cadre de notre Conseil Municipal, comme l’étaient la Poste, la défense des locataires, le service minimum dans les écoles, le projet de réforme territoriale, la retraite à 60 ans sans décote, autant de sujets sur lesquels nous vous avions proposé des motions refusées sous ce prétexte. Nous saluons cette évolution, et appelons, à l’avenir, à continuer de ne pas être uniquement « localiste », mais de traiter toute motion concernant le quotidien des Aulnésiens, comme par exemple ce qui concerne l’avenir de SEVELNORD, où certains aulnésiens sont salariés, ou pour la desserte de transports urbains,  sujet local que nous vous re-proposerons pour le prochain Conseil Municipal.

 

2°) Lors du conseil municipal extraordinaire du 23 février 2010 concernant le projet de réforme territoriale du gouvernement Sarkozy, nous avions eu un débat très riche sur les méfaits de ce texte.

Nous n’allons pas ici refaire ce débat, je voudrais simplement en rappeler quelques principes :

Page 36 du compte-rendu, je cite : « Un net recul de la décentralisation … Les élus aulnésiens contestent la re-centralisation des pouvoirs … s’inquiètent de ce retour en arrière … Ils désapprouvent cette réforme et y voient une forte arrière-pensée de manipulation électorale. »

Nous étions donc bien tous d’accord pour « vilipender » dans ce projet

-         une attaque contre la décentralisation

-         un recul de la démocratie de proximité en éloignant les instances de décision de la population.

 

Or que nous proposez-vous aujourd’hui ?

D’appliquer une mesure phare de cette loi du 16 décembre 2010 de réforme territoriale en nous demandant d’entériner une concentration que l’an dernier, tous, nous rejetions.

Plus fort, dans cette motion qui sous-tend la délibération vous reprenez tous les argumentaires du gouvernement Fillon-Sarkozy pour essayer de nous convaincre du bien-fondé d’une fusion de la CAPH, de la CAVM et de la CCRVS !

Eh bien non ! Expliquez aux habitants qui en sont exemptés qu’ils vont devoir payer la TEOM.

Cette motion est hors de propos. Dans le contexte de la présente réforme, aucune proposition de remodelage territorial ne peut être favorable aux populations. Il est urgent d’attendre le changement de gouvernement en 2012 que nous sommes ici une grande majorité à espérer. Cette réforme territoriale peut changer de visage selon la couleur du Parlement dans un an.

 

Dire une chose aujourd’hui et faire son contraire le lendemain, ce n’est pas notre façon d’agir. Contre la réforme territoriale hier, contre cette même réforme aujourd’hui.

 

Loin de toute manœuvre, nous essayons au contraire d’avoir une vision globale et politique. Tout ce qui va à l’encontre de la décentralisation et de la démocratie de proximité est à combattre avec le maximum de vigueur et c’est pour cette seule et unique raison que nous nous opposerons à cette pétition-délibération qui n’est d’ailleurs même pas demandée par Monsieur le Sous-Préfet.

 

Quand, à la suite de multiples petits renoncements, de petites compromissions, d’électoralisme à courte vue vous aurez creusé le trou dans lequel le gouvernement veut nous faire tomber, il vous restera à vous lamenter sur le fait qu’il ne reste plus aux élus de proximité que l’Etat-Civil et les chrysanthèmes du 11 novembre.

 

Maintenant, prenez vos responsabilités.

 

 

Pour ce vote nous demandons qu’il se déroule à bulletins secrets.

 

 

Repost 0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 16:09

Titre--Ensemble--aulnoy-au-coeur-.jpg 

 

Notre groupe interviendra sur les points suivants

 

CONSEIL MUNICIPAL DU 29/04/2010

POINT  2.1.1 Secteur des hauts d’Aulnoy (ex-opération Greffe, concession.

 

Concernant le traité de concession, l’article 20 (page 25) précise que les terrains et immeubles non vendus  constituent des biens de reprise revenant au concédant.

L’article 29 (page 34) précise que ce transfert de propriété s’effectue à titre onéreux. D’autant que pourraient s’y ajouter des intérêts comme prévu à l’article 32 (page 40).

Question : avez-vous anticipé une éventuelle mévente due à quelle que cause que ce soit (par exemple une nouvelle crise qui n’est pas inenvisageable vu la conjoncture économique actuelle) ?

 

CONSEIL MUNICIPAL DU 29/04/2010

POINT  2.1.2 : fin de la convention avec l’EPF.

 

L’Etablissement Public Foncier était missionné pour se rendre propriétaire de l’ensemble des terrains situés dans le périmètre défini et ce dans le délai des 4 ans. 0,2737 ha sur les 5 du projet ont été acquis (10,87 € le m²)

Comment se fait-il donc qu’il reste encore des terrains à acheter ? Deuxième question : Combien de terrains et pour quelle superficie ?

 

CONSEIL MUNICIPAL DU 29/04/2010

POINT  5.2.1 : tarifs accueil péri scolaire.

 

Bien que les sommes concernées soient modiques et que la hausse des coûts pour la commune soit supérieure à la hausse réelle du coût de la vie, considérant les difficultés de vie de nos concitoyens notre groupe aurait préféré un alignement sur l’augmentation INSEE. Comme pour le point 6.1 et pour les mêmes raisons nous votons contre.

 

 

CONSEIL MUNICIPAL DU 29/04/2010

POINT  6.1 : tarifs QL

 

Voir le point 5.2.1

 

 

CONSEIL MUNICIPAL DU 29/04/2010

POINT  7 : Modification des statuts du SIAV

 

Quel est en fonction des nouveaux critères l’incidence sur les finances d’Aulnoy ? Il aurait par ailleurs été intéressant que le SIAV fournisse un tableau avec les coûts actuels et les coûts induits par la nouvelle répartition pour chaque commune adhérente, ce qui nous aurait permis de juger du bien fondé de cette réforme.

 

Repost 0
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 21:27
 

Titre--Ensemble--aulnoy-au-coeur-.jpg

 

 

 

Monsieur le Maire,

 

Notre groupe sollicite l’inscription à l’ordre du jour du prochain conseil municipal la motion reprise ci-dessous.


Espérant que notre demande sera prise en considération, nous vous prions d’accepter, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations.

 

Aulnoy, le 30/11/2009.

PROJET

 

Le conseil municipal d’Aulnoy, réuni le 14 décembre 2009, fait part de sa plus vive inquiétude concernant le projet gouvernemental de réforme des collectivités territoriales.

 

En effet ce projet, tel que présenté,

Sur le volet financier, en exonérant les entreprises de la solidarité, la suppression de la Taxe Professionnelle, même si elle est remplacée par une autre contribution sur la valeur ajoutée (payée par seules 10 % des entreprises) fera passer de 52 % à 25 % cette recette fiscale des communes. Celles-ci gardant la « liberté » de fixer les taux de taxe d’habitation, de taxe foncière et le taux de cotisation locale d’activité. Cela aboutira obligatoirement à faire porter sur les ménages la perte de revenus des communes après 2010 puisque l’Etat s’est engagé à compenser pour cette année mais ne s’est pas prononcé plus loin.

Sur l’autonomie des communes. Outre la perte d’autonomie financière précisée ci-dessus, la création de « communes nouvelles » fera perdre ce qui reste d’autonomie aux communes qui n’auront plus les choix d’infrastructures et ne seront plus que vassales de ces nouvelles entités. Pire dans le projet actuel elles y seront contraintes par asphyxie financière ou en se faisant imposer ces regroupements par les préfets. A part l’Etat-Civil, que restera-t-il aux communes ? Quelle proximité pour les administrés ? Aucune réponse n’est donnée.

 

Le Conseil Municipal d’Aulnoy exige que les communes, représentant la proximité pour les Français qui les plébiscitent à une immense majorité, voient au contraire leurs moyens confortés pour faire face aux sollicitations comme la petite enfance, la culture, le sport … et qui sont d’ailleurs créatrices d’emploi. Ou alors faut-il y voir un avatar de l’AGCS (Accord Général de Commercialisation des Services) qui vise à marchandiser tout ce qui est possible.




Remarque de l'administrateur :

Pour une fois, Monsieur le Maire a consenti à nous recevoir suite à ce courrier. Nous avons été entendus puisqu'un prochain Conseil Municipal sera consacré à la question de la réforme territoriale.
Laurent Depagne nous propose par ailleurs un travail commun à Aulnoy sur ce projet.
Nous espérons que ces annonces soient suivies d'effets.

Repost 0