Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du groupe "Ensemble, Aulnoy au coeur", regroupant les élus communistes et républicains
  • Le blog du groupe "Ensemble, Aulnoy au coeur", regroupant les élus communistes et républicains
  • : Les élections municipales de Mars 2008 ont envoyé trois conseillers municipaux communistes et républicains au Conseil Municipal d'Aulnoy-lez-Valenciennes. Ce blog a pour but de permettre aux jeunes et aux salariés aulnésiens de rester en contact avec eux.
  • Contact

Recherche

Une question?

POUR RESTER EN CONTACT...

Par courrier :

3, Allée A, Avenue de la Rhônelle
59 300 AULNOY

Par courriel :
pcf-aulnoy@orange.fr

3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 18:08
Michel Lefebvre et Norbert Jessus, candidats PCF/Front de Gauche aux élections législatives, seront dans notre ville le mardi 5 juin, entourés de Philippe Perek et Xavier Dubois, ainsi que de soutiens aulnésiens.
 
http://www.va-infos.fr/images/articles/b8654cefe563a97d10d18f07766e55e8.jpg
 
10 à 12h : présence sur le marché, puis porte à porte

18h30 : réunion publique Salle de l'Union
Repost 0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 22:19

Échec de l'accord PS/EELV/FDG : « un accord était nécessaire et possible »

 

 

Échec de l'accord PS/EELV/FDG : « un accord était nécessaire et possible »

Alors qu'un accord entre partis du Front de gauche, Parti socialiste et EELV pour désigner des candidats uniques de la gauche dans les circonscriptions à risque FN ou risque d'élimination de la gauche au 2ème tour était nécessaire et possible, il n'a pourtant malheureusement pas été conclu. C'est irresponsable. C'est un très mauvais signe pour le rassemblement nécessaire à gauche.

 

Le PCF s'est totalement impliqué dans la recherche de cet accord. Il a multiplié les propositions et a indiqué à plusieurs reprises et jusqu'à la dernière minute aux négociateurs et aux dirigeants du PS et d'EELV que le PCF était disposé à signer le compromis, malgré les insuffisances qu'elles contiennent pour le Front de gauche, auquel les discussions étaient parvenues cette semaine.

 

Le PCF et ses candidats, qui vont mener avec le Front de gauche dans un esprit de conquête le combat législatif qui s'annonce, restent disponibles pour discuter localement là où s'avéreraient indispensable, des accords locaux pour écarter le risque qu'un accord national n'a malheureusement pas pu écarter.

Repost 0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 21:57

Les résultats complets et interactifs sur le site de l'Humanité

Cliquez ici

 

 

 

Réaction du Parti Communiste Français

aff_a3_2e_tour_web-pdf-image.jpg

En élisant aujourd'hui 6 mai, François Hollande président de la République, le peuple de France s'est libéré d'un pouvoir qui l'a méprisé et agressé pendant 5 ans. Je veux dire la joie des communistes qui ont combattu sans relâche Nicolas Sarkozy et sa politique et qui ont œuvré de toutes leurs forces à cette victoire.

Je veux féliciter François Hollande pour son élection. Les femmes et les hommes qui se sont rassemblés sur sa candidature pour infliger à Nicolas Sarkozy la défaite qu'il méritait ont ouvert un nouvel espoir en France, et en Europe.

Je veux remercier les millions d'électrices et d'électeurs du Front de gauche qui ont apporté une contribution décisive à ce résultat. Sans la campagne mobilisatrice menée par le Parti communiste français et ses partenaires du Front de gauche avec leur candidat commun, Jean-Luc Mélenchon, sans les propositions de notre programme, L'Humain d'abord, sans notre engagement déterminé entre les deux tours, la victoire n'aurait pas été possible. Elle ouvre un nouveau chapitre pour notre pays.

François Hollande est le premier président élu par les électrices et les électeurs de gauche depuis 24 ans.

Il était indispensable de mettre un terme à une présidence au service des privilégiés, prenant systématiquement pour cible le monde du travail, ses droits sociaux et démocratiques, les libertés démocratiques.

Il était indispensable que le co-auteur, avec Angela Merkel, d'un traité européen promettant l'austérité à perpétuité aux peuples et les plein-pouvoirs au capitalisme financier, soit désavoué par son propre peuple.

À tous les peuples d'Europe qui attendaient ce signe de la France, je dis : ensemble, il redevient possible de faire reculer la dictature financière qui nous menace tous ; ensemble, nous pouvons relancer le combat pour une Europe démocratique, une Europe de justice sociale, de développement solidaire et écologique.

Oui, ce 6 mai 2012, nous avons remporté une première bataille capitale. Un président de gauche siège à l'Élysée. La gauche doit sans tarder répondre aux urgences sociales qui n'attendront pas. Des mesures immédiates pour les salaires, pour la relance du pouvoir d'achat, pour la lutte contre le chômage et la renégociation d'un traité européen doivent être prises.

S'ouvre dans le même temps une nouvelle bataille, celle des élections législatives dont va maintenant dépendre la possibilité de maintenir grande ouverte la porte du changement.

Il faut maintenant élire à l'Assemblée nationale une majorité de gauche qui soit à la hauteur de la situation et compte pour cela en son sein les députés prêts à voter les lois sociales et démocratiques sans lesquelles le changement ne sera rien.

Il faut de très nombreux députés qui n'aient pas une seconde d'hésitation pour abroger les lois scélérates du quinquennat Sarkozy et des dix années de droite au pouvoir.

Il faut de très nombreux députés pour reprendre le pouvoir sur le secteur bancaire et financier, pour mettre en place un pôle public de la banque et du crédit.

Il faut de très nombreux députés favorables au relèvement significatif du SMIC et des salaires, décidés à engager le retour de la retraite à 60 ans à taux plein pour tous, à interdire les licenciements boursiers, à relancer l'emploi industriel et les services publics.

Il faut de très nombreux députés qui aient le courage de soumettre au vote des droits nouveaux pour les salariés du public comme du privé, pour les travailleurs indépendants à l'avenir précaire, pour les jeunes qui méritent mieux que l'apprentissage à vie, pour les femmes dont les salaires sont toujours largement en deçà de ceux de leurs collègues masculins.

Les menaces de la droite et de l'extrême droite pour empêcher ces changements ne sont pas mortes avec la défaite de Nicolas Sarkozy. Leurs candidats aux élections législatives doivent être partout battus, et il faut barrer la route à l'entrée du FN à l'Assemblée nationale. Partout où elle a eu cette possibilité en Europe, l'extrême droite a aggravé les reculs sociaux. Il n'en sera pas ainsi en France, le PCF et ses partenaires du Front de gauche s'y engagent.

Ce soir, j'appelle les candidates et candidats du Front de gauche aux élections législatives à repartir partout au combat pour rassembler autour de ces objectifs l'ensemble des électrices et des électeurs qui ont permis la victoire à l'élection présidentielle.
J'appelle l'ensemble de ces électrices et électeurs, pour garantir le changement, à mettre les candidats du Front de gauche en tête de la gauche dans le maximum de circonscriptions, le 10 juin, et à en élire ensuite le plus grand nombre, le 17 juin prochain.

Pierre Laurent
Secrétaire national du Parti communiste français

Repost 0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 17:32

LE FRONT DE GAUCHE FAIT UNE PERCEE REMARQUABLE

 

 

Cette élection présidentielle a vu la progression extraordinaire du Front de Gauche qui a recueilli plus de 173 000 voix et 12,62 % des suffrages exprimés dans notre Département.

Le 1er tour des élections présidentielles a rendu son verdict : le 2nd tour va opposer François Hollande à Nicolas Sarkozy. Au regard du scrutin, on note tout d’abord une forte participation des électeurs même si elle est en légère diminution par rapport à 2007.

 

On note également un recul de la droite dans son ensemble et de Nicolas Sarkozy en particulier.

En effet, le Président sortant est sanctionné et arrive deuxième, une première pour un Président sortant sous la Vème République. Il recueille nationalement 27,01 % contre 31 % en 2007. Dans le Nord, il perd 4,6 point et 75 835 voix.

François Hollande est en tête du 1er tour. Il totalise nationalement 28,63 % des suffrages exprimés et améliore le score de 2007 (25,87 %). Dans le Nord, il réalise 27,97 % – soit moins que la moyenne nationale – et 383 465 voix.

Le Front National atteint malheureusement des scores inquiétants : 17,90 % et 6 421 773 de voix en France ; 21,91 % et 300 389 voix dans le Nord. Dans le département, elle progresse de 104 783 voix par rapport à 2007. Mais cela est tout de même à relativiser car en 2002, les voix cumulées de Le Pen et de Mégret totalisaient 21,99 % des voix dans le Nord. Marine Le Pen réalise essentiellement des scores importants dans des villes et des territoires traditionnellement marqués par les difficultés. Difficultés amplifiées avec la crise, dans ces secteurs plus qu’ailleurs.

Surtout l’extrême droite se renforce des pertes de la droite. Il y a un réel phénomène de vases communicants. Ce que Sarkozy a perdu, Le Pen l’a récupéré.

Comme l’a rappelé le politologue Christian-Marie Wallon-Leducq dans la Voix du Nord, le Front National « récupère les couches populaires de droite pour lesquelles le gaullisme n’est plus une référence ». A rappeler que le Front de Gauche a été le seul dans cette campagne à dénoncer le danger du FN et a mené une campagne de terrain et d’argumentation contre l’extrême droite. Nous pouvons être fiers du combat que nous menons contre Le Pen.

Europe Ecologie-Les Verts réalise 1,75 % des voix dans le Département, en deçà du résultat national (2,31 %).

Le NPA et LO, avec respectivement 1,10 % et 0,70 %, paient cher leur attitude de repli et d’isolement.

Pour le Front de Gauche, ses militants, ses sympathisants, toutes les personnes qui se sont mobilisées, peuvent être fiers du résultat obtenu. C’est un réel succès. Rappelons qu’à l’origine le Front de Gauche n’était crédité que de 4 % d’intentions de vote. Or aujourd’hui, son candidat Jean-Luc Mélenchon atteint nationalement 11,11 % et 3 985 298 de voix, soit une progression de plus de 9,18 points et 3 278 030 de voix par rapport à 2007 ! Dans le Nord, le Front de Gauche recueille 12,62 % des suffrages exprimés (173 022 voix), soit 9,53 point de plus qu’en 2007 (+ 129 280 voix). C’est la plus forte progression de tous les candidats ! Nous pouvons apprécier ce résultat qui dépasse le résultat de 1995 avec Robert Hue. Qui l’aurait cru il y a encore quelques mois ?

Pas un arrondissement n’est en dessous des 10 % et l’on constate une homogénéisation du vote sur tout le département. Notre assise départementale est de plus en plus prégnante et on constate un rééquilibrage de nos forces.

Aujourd’hui, nous nous devons de continuer la mobilisation qui a porté ses fruits jusqu’à présent.

Tout d’abord, au côté du mouvement social le 1er mai, puis dans la bataille des législatives. Il faut faire amplifier ces votes car, au travers du programme « L’Humain d’abord ! », les militants du Parti Communiste, du Parti de Gauche et de la Gauche Unitaire ont permis à des centaines de milliers de personnes de retrouver le chemin de la politique.

Cela doit perdurer.

Dans l’immédiat battons-nous pour que le maximum de députés du Front de Gauche siège à l’Assemblée Nationale pour défendre une nouvelle répartition des richesses, pour la planification écologique, pour porter haut la construction d’une 6ème République, et pour porter les aspirations de notre peuple à vivre mieux.

 


Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 23:18
Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 22:55

Pierre Laurent : et maintenant, Sarkozy dehors !

Déclaration de Pierre Laurent,
secrétaire national du Parti communiste français,
président du Conseil national de campagne du Front de gauche

Paris, le 22 avril 2012

 

 

Et maintenant, Sarkozy dehors !

 

 Pierre Laurent : et maintenant, Sarkozy dehors !

 

Pour toutes celles et tous ceux qui aiment notre pays, qui, depuis cinq ans, ont durement souffert de la politique de Nicolas Sarkozy, souffert de la voir affaiblir, appauvrir, abîmer la France, les résultats (connus à cette heure) du premier tour de l'élection présidentielle résonnent comme un appel à tout mettre en œuvre pour battre le président sortant.

 

Comme on le redoutait, le score du Front national peut servir de réservoir au candidat Sarkozy. Le président sortant, en recul par rapport à 2007, peut être battu le 6 mai prochain.

 

Le second tour mettra aux prises, pour la droite, Nicolas Sarkozy, pour la gauche, François Hollande, le candidat socialiste que le suffrage universel a placé en tête. La droite doit maintenant subir une large défaite. C'est la nouvelle et prochaine étape indispensable de la révolution citoyenne que nous avons entamée.

 

À gauche, les près de 12 % et quelque 4 millions de voix crédités au candidat commun du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon représentent un score inédit et un événement de cette élection, comme l'a été notre campagne, une campagne dont se sont emparé des centaines de milliers de femmes et d'hommes, et de jeunes dans tout le pays. Le peuple combattant, la gauche du courage et de l'engagement sont de retour, et dans leur sillage, l'espoir de changer la vie, d'ouvrir un autre avenir à notre pays, la France, et du même coup à l'Europe.

 

Je veux saluer toutes les électrices et tous les électeurs qui ont porté leur choix sur le bulletin de Jean-Luc Mélenchon, et le programme du Front de gauche qu'il représentait.

 

Je veux remercier du fond du cœur toutes les militantes et tous les militants communistes et du Front de gauche, toutes celles et tous ceux, quelle que soit la forme de leur engagement, qui ont su donner corps à cette espérance et rendu possible ce résultat.

 

Au nom du Parti communiste français, j'appelle au plus large et au plus fort rassemblement possible de toute la gauche, de tout notre peuple, pour battre Nicolas Sarkozy, en votant pour le candidat socialiste François Hollande. La défaite du président sortant devra être ample, claire et nette, et nous y mettrons toutes nos forces.

 

Tout doit être fait pour empêcher la réélection du candidat de l'UMP et du Medef, qui n'a pas hésité sur bien des points à reprendre à son compte le programme du Front national. La droite et l'extrême droite ne passeront pas. La France ne mérite pas cinq années supplémentaires de ce cauchemar.

 

Combattre et mettre en échec les idées xénophobes et racistes de Marine Le Pen demeurent d'une brûlante actualité. Le Front de gauche est fier du travail qu'il a entamé, bien seul dans cette campagne, pour faire reculer les idées du FN. Nous allons l'amplifier dans les élections législatives à venir. Aucun député de ce parti ne doit être élu à l'Assemblée nationale.

Le PCF, le Front de gauche, vont continuer à rassembler autour des choix qu'ils ont portés dans cette campagne. Nos propositions pour mener une audacieuse politique de gauche sont disponibles ; elles sont de nature à sortir le pays de la crise en tournant le dos à l'austérité et en reprenant le pouvoir aux forces de l'argent.

 

C'est le cas de l'augmentation du SMIC et des salaires, du retour immédiat de la retraite à 60 ans à taux plein pour tous, de l'interdiction des licenciements boursiers. C'est le cas d'une réforme de la fiscalité, de la création d'un pôle public bancaire et financier. C'est le cas de l'exigence de soumettre à ratification du peuple français tout nouveau traité européen, renégocié ou non.

 

Le PCF, Le Front de gauche mobiliseront le pays dans les semaines à venir pour donner plus de poids encore à ces propositions, pour faire élire une majorité de gauche à l'Assemblée nationale, avec le maximum de députés du Front de gauche.

 

La France aura besoin de députés courageux pour abroger sans tergiverser les lois Sarkozy, pour en élaborer et en voter de nouvelles qui constituent de réelles conquêtes politiques, sociales et économiques en faveur des travailleurs. Les députés du Front de gauche seront porteurs à l'Assemblée du mouvement de mobilisation citoyenne qui a surgi au cours de cette campagne électorale.

 

Le 6 mai prochain, la victoire de la gauche est à portée de main. Elle sera complète à l'issue des élections législatives avec la confirmation de la place du Front de gauche dans la nouvelle vie politique française.

 

La campagne électorale et le résultat du Front de gauche et de son candidat commun, Jean-Luc Mélenchon, prouvent que le peuple de France et que les peuples européens ne sont pas condamnés à subir la loi des marchés capitalistes.

 

Un autre chemin est désormais ouvert.

 

J'appelle les millions de citoyens qui ont commencé à l'emprunter avec nous à poursuivre la route, à investir le Front de gauche, les assemblées citoyennes, les fronts de luttes, de propositions et d'action que nous avons créés. Faites-en votre affaire, pour réussir le changement auquel notre peuple aspire.

Repost 0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 20:04

Titre--Ensemble--aulnoy-au-coeur-.jpg

 

Notre groupe a organisé une réunion publique de mi-mandat. Un certain nombre d’Aulnésiens sont venus échanger avec nous. Une réunion très riche et constructive qu’ils nous ont d’ailleurs demandé de renouveler, ce qui sera fait fin 2012.

 

Lors du dernier Conseil Municipal consacré au vote du budget, nous avons noté une volonté de la majorité municipale de ne pas faire peser davantage la pression financière sur nos concitoyens. Nous saluons cette décision et nous avons donc voté ce budget. Bien sûr nous resterons vigilants sur l’application des dites propositions au cours de cette année et nous ne manquerons pas de vous en tenir informés.

 

Jean-François Malaquin, Arnoldo Martelossi, Philippe Perek.

Repost 0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 00:48
Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 17:24

Amiante : après la proposition groupe « Ensemble, Aulnoy au cœur »,

vote d’une motion au Conseil Municipal

 

http://www.i-diagnostic-immobilier.com/wp-content/uploads/2011/08/amiante-300x224.jpg

 

 

Il y a quelques semaines, nous avions proposé au Maire de la commune une motion pour soutenir les victimes de l’amiante contraintes de rembourser les indemnités qu’elles avaient reçues. Une motion de ce type, à l’initiative de MICHEL LEFEBVRE et de maires, dont le nôtre a été votée par le Conseil, ce qui nous satisfait pleinement.

Repost 0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 17:47

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/image/notre_regle_dor.png

La crise, la dette, parlons-en!

 

Les plans d'austérité nous étranglent.

Pourtant, pour sortir de la crise,

d'autres choix sont possibles!

 

Assemblées citoyennes

à Aulnoy lez Valenciennes

 

le 12 avril 2012 à 18h, à la salle polyvalente de l'école Ferry

le 13 avril 2012, à 18h, LCR des Tilleuls

 

 


En collaboration avec le Parti de Gauche et des citoyens non engagés dans un parti politique, nous pourrons développer les différentes propositions de notre programme avec vous. En effet, nous souhaitons que ce soit un programme partagé avec la population française.


Les assemblées citoyennes sont des espaces ouverts à tous. Vous y ferez part de vos attentes, de vos envies, de vos analyses de la situation politique et sociale. La finalité ne se limite pas au constat. Des actions pourront être décidées en soutien aux luttes et résistances locales. Cette réunion, c’est vous qui la ferez.


Venez débattre avec nous des solutions à mettre en oeuvre pour que ça change vraiment!


 

Avec Philippe Perek, Conseiller Municipal,

Xavier Dubois, secrétaire adjoint de la cellule d'Aulnoy du PCF

Repost 0