Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du groupe "Ensemble, Aulnoy au coeur", regroupant les élus communistes et républicains
  • Le blog du groupe "Ensemble, Aulnoy au coeur", regroupant les élus communistes et républicains
  • : Les élections municipales de Mars 2008 ont envoyé trois conseillers municipaux communistes et républicains au Conseil Municipal d'Aulnoy-lez-Valenciennes. Ce blog a pour but de permettre aux jeunes et aux salariés aulnésiens de rester en contact avec eux.
  • Contact

Recherche

Une question?

POUR RESTER EN CONTACT...

Par courrier :

3, Allée A, Avenue de la Rhônelle
59 300 AULNOY

Par courriel :
pcf-aulnoy@orange.fr

28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 17:35


Vous allez trouver du changement parmi les signataires de cet article. Henri LENOIR, puis Renée MAILLARD , après 25 ans au service des Aulnésiens ont décidé de quitter le Conseil Municipal. Ils s’en expliquent dans d’autres médias. Arnoldo MARTELOSSI et Jean-François MALAQUIN les remplacent. Deux nouveaux conseillers municipaux qu’un certain nombre d’entre vous ont déjà pu rencontrer en Juillet, Août et début septembre.

Vos trois conseillers ont arpenté les immeubles toute cette période, et c’est à votre contact qu’on peut prendre conscience des problèmes rencontrés par nos concitoyens, pas derrière un bureau !

Nous avons l’intention de continuer à aller à votre rencontre, régulièrement, et à transmettre les difficultés que vous rencontrez. C’est notre rôle de conseillers municipaux et nous le prenons particulièrement à cœur.


Jean-François Malaquin, Arnoldo Martelossi, Philippe Perek

Repost 0
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 20:20
La Fédération du Nord du Parti Communiste Français
La Section de Denain du Parti Communiste Français
La Section de Lourches du Parti Communiste Français
La Cellule de Lourches du Parti Communiste Français
L'Amicale des Vétérans du Parti Communiste Français

L'Union Locale CGT de Denain

La Fédération du Nord du
Mouvement des Jeunes Communistes de France

Le journal Liberté-Hebdo

L'Association Nationale et Départementale des Elus Communistes et Républicains


Ses amis et camarades


Ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur Arthur Brabant
Ancien résistant
Maire honoraire de Denain
Membre du Parti Communiste Français
Ancien dirigeant de la Fédération du Nord
Ancien responsable de la diffusion du journal Liberté
Ancien Vice-Président de la Communauté d'Agglomération de la Porte du Hainaut


survenu à Lourches le 20 octobre 2008 dans sa 88e année

Après un hommage à la mairie de Denain, il repose désormais au cimetière de Lourches.
Les communistes aulnésiens le remercient pour sa fidélité à la classe ouvrière.
Repost 0
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 14:07


Groupe des élus communistes et républicains au Conseil Municipal d'Aulnoy lez Valenciennes

 


Chez P. Perek

3 allée A Avenue de la Rhônelle.

 

Monsieur le Maire,

 

Notre groupe sollicite l’inscription à l’ordre du jour du prochain conseil municipal la motion reprise ci-dessous.

Espérant que notre demande sera prise en considération, nous vous prions d’accepter, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations.

 

Aulnoy, le 01/10/2008.

PROJET DE MOTION

 

Le conseil municipal d’Aulnoy, réuni ce ………………2008,

  • Dénonce la volonté gouvernementale de modifier le statut de la Poste en la transformant en Société Anonyme avant l’ouverture du capital. Se profilant la privatisation avec pour corollaire la fermeture de bureaux, la diminution des services rendus au public, des suppressions d’emploi. Une fois de plus, les citoyens seront les premières victimes puisque l’équité territoriale sera mise en péril au nom de la logique libérale de rentabilité.

  • Réaffirme son attachement au service public de la Poste ainsi qu’à l’ensemble des services publics.

  • S’associe à la mobilisation des usagers et des salariés de la Poste.

 

Repost 0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 16:07
Un appel d'élus locaux,
relayés par les élus communistes et républicains de France...



     "La Poste est en danger. La dégradation du service rendu se poursuite depuis plusieurs années maintenant, symbolisée par un manque de personnel dans les quartiers populaires des villes et la fermeture de bureaux ruraux. La privatisation de La Poste qui a été annoncée dans la presse comme imminente signerait la fin du service public postal.

       Elus de la République, nous sommes attachés à ce service public de proximité, essentiel à notre pays. Nous connaissons son rôle social majeur, une dimension qui tend de plus en plus à s'estomper. Nous ne souhaitons pas voir des logiques de rentabilité financière venir aggraver la situation. Nous connaissons l'importance de La Poste dans les vies quotidiennes, mais aussi dans la vie économique : il s'agit d'un outil précieux qui doit être accessible à tous également. Cele suppose impartialité, confiance, efficacité, esprit de service.


     C'est pourquoi nous souhaitons que l'on redonne du souffle à ce service public, avec des personnels respectés, avec un maillage intelligent sur l'ensemble du territoire, avec un vrai projet et une ambition renouvelée."

Pour voir le texte complet : cliquez ici


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Communiqué de presse de
Charles BEAUCHAMP

Conseiller Général communiste du Nord (Canton d'Arleux)



     Sarkozy et l'UMP changent le statut de
la Poste


     En cette période estivale, sans concertation avec les salariés, Jean-Paul Bailly, PDG de la Poste, vient d'annoncer le changement de statut de l'entreprise afin de la transformer en Société Anonyme et d'ouvrir prochainement son capital. Pour mieux masquer ce mauvais coup, l'annonce est faite quelques jours avant la signature du Contrat de Service Public 2008-2012 entre l'Etat et la Poste. Contrat qui est en fait taillé sur mesure pour la privatisation.

     A l'instar des autres services publics de notre pays, la Poste n'est pas épargnée par la privatisation. Une fois de plus les citoyens en seront les premières victimes puisque l'équité territoriale est une nouvelle fois mise en péril. En changeant le statut actuel de la Poste, Sarkozy et l'UMP confirment leur politique au service du capitalisme ultralibéral et entendent soumettre définitivement le service public postal au maître mot de la loi du marché : la rentabilité.

      Les résultats sont déjà connus : dégradation des services rendus aux usagers, aggravation des inégalités, tournées de distribution du courrier non couvertes, fermeture de bureaux de poste, destructuration des territoires, précarité et suppression d'emplois pour les salariés. Cette stratégie poursuit la mise en oeuvre pour 2011 de la libéralisation totale de la distribution du courrier votée l'an dernier par tous les parlementaires européens, à l'exception des communistes et des verts.

       L'élu communiste que je suis s'insurce contre ce projet, ses conséquences, et la méthode employée.

       C'est pourquoi avec l'ensemble des élus communistes, je m'associe pleinement à la mobilisation des salariés de la Poste ainsi qu'à celle des usagers pour le redéveloppement du service public postal. Redéveloppement qui nécessite une réorientation de la politique nationale, et surtout européenne.
Repost 0
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 16:03

LA LETTRE DE LA CELLULE GUSTAVE ANSART

Parti communiste français

Aulnoy-lez-Valenciennes

Octobre 2008.

 

 

Le Combat du PCF

par Ph. Perek, secrétaire de cellule.


Bien loin du « combat des chefs » en vigueur dans d’autres formations, la cellule d’Aulnoy travaille activement, au sein de la section de Trith, au congrès de son Parti. Nous préparons le communisme du 21e siècle, avec, nous le souhaitons, un recentrage de notre parti sur sa mission fondamentale : la lutte pour libérer l’humanité de l’exploitation capitaliste. Le désordre dans lequel sombre le  « nouvel ordre mondial » nous conforte dans cette voie. Le capitalisme, en crise, affiche ses objectifs : marchandisation à outrance qui nous mène où nous sommes actuellement : casse de toutes les solidarités, offensive implacable contre les services publics, les conditions de travail, les droits des salariés, des chômeurs, des retraités, des jeunes, créant au passage une masse grandissante de pauvres. Cette casse est amplifiée par la politique Sarkozy.

Pour sauvegarder leurs profits, les capitalistes doivent obligatoirement réduire la part des richesses qui est restituée aux travailleurs qui les ont créées. La spéculation financière rapporte des milliards à une classe de parasites. La classe capitaliste est devenue incompatible avec le progrès social.

Les médias capitalistes présentent le PCF comme une survivance du passé. Ils sont dans leur rôle : défendre les intérêts du système, marginaliser ceux qui s’élèvent contre lui, démoraliser ceux qui luttent pour une société s’élevant contre la loi du profit. Telle est la mission politique de l’industrie audiovisuelle et de la presse capitaliste. A Aulnoy, on veut un communisme de lutte.


Renforcez le PCF, rejoignez-nous !

 


Inauguration de la salle culturelle

Nous nous félicitons de la réalisation d’une salle de spectacle à Aulnoy. Les projets élaborés lorsque Renée Maillard, puis Philippe Perek, avaient la responsabilité de la culture à la municipalité ont abouti à cette magnifique réalisation. Quel que soit le nom retenu, il y a lieu d’être joyeux aujourd’hui. Cet espace permettra de poursuivre, dans des conditions meilleures l’action en faveur de la création et de la démocratisation culturelle entreprise, ici, il y a une trentaine d’années. Cette joie, cependant, ne doit pas nous faire perdre notre lucidité. La culture, aujourd’hui, en France est malmenée au point que, pour la première fois, le budget culturel est en diminution. Les premières victimes en sont les petites structures qui constituent sur le territoire un maillage particulièrement précieux ,et qui, trop souvent ne reçoivent pas la moindre aide pour créer. Dans le même temps, le Conseil régional privilégie les gros coups, l’évènementiel. S’il est légitime de mettre en valeur l’image de notre belle région, cela ne devrait pas se faire au détriment du combat pour la création et la démocratisation culturelle. Nous ne mettons évidemment pas en cause les intentions de notre collègue en charge de la culture.

Les élus de « Ensemble Aulnoy au cœur » se sont montrés depuis longtemps de fermes partisans de la création et de la démocratisation culturelle. Nous nous réjouissons que la ville d’Aulnoy, aux côtés de celles de Trith , La Sentinelle, Petite-Forêt, et bien entendu, Valenciennes, dispose aujourd’hui de sa salle de spectacle.

Nous poursuivrons notre effort pour que ce projet au quel nous avons tant contribué soit utilisé au mieux pour les artistes et la population.

Repost 0
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 12:46





En effet, suite à un contrôle de charges de la Confédération Nationale du Logement (CNL), il est apparu que ces locataires avaient payé trop de charges ces dernières années, ce que reconnaît par écrit le groupe GHI.


Le rapport de présentation du conseil municipal du 2 octobre 2008 ne contient pas cette motion dans l’ordre du jour. Si « Les conseillers ont le droit de demander la mise en discussion de toute proposition rentrant dans les attributions du CM et sa mise au vote. Le maire reste maître de l’ordre du jour des séances du CM. » extrait du document publié par la Préfecture du Nord : Fonctionnement du conseil municipal et statut de l’élu local.

Sur notre interpellation, il avait pourtant « … précisé qu’en cas de demande, la motion à présenter pourrait bien entendu, être annexée à l’ordre du jour. » extrait du procès verbal de la réunion du conseil municipal du mardi 24 juin 2008.


Ce refus de Laurent Depagne, maire d’Aulnoy de mettre en débat cette motion laisse la porte ouverte à toutes les interprétations :

  • Un mépris des conseillers n’appartenant pas à sa majorité et du coup d’une partie des citoyens d’Aulnoy qui ont appuyé cette démarche (plus de 500).

  • Le laxisme d’un maire devant les pressions d’un groupe immobilier.

  • la porte reste ouverte à toutes les autres possibilités. Nous ne souhaitons en privilégier aucune, mais un débat au conseil aurait clarifié les choses.

Pour toute réponse, nous avons eu en fin de conseil, et sans discussion, une intervention précisant que l’absence de la motion était une réponse. Laquelle ?


Cela n’empêchera pas bien entendu les associations de locataires de mener leur action en vue de récupérer à l’amiable, nous le souhaitons, les sommes dues aux locataires. Cela aurait néanmoins été un encouragement pour leurs bénévoles dans la poursuite de leur action.


Nous avons l’intention de montrer aux Aulnésiens, et bien au-delà de l’implication de Laurent Depagne, notre intervention dans la vie de la Cité en déposant une nouvelle motion pour le prochain conseil municipal concernant cette fois la défense de la Poste et des Services Publics.


Jean-François Malaquin, Arnoldo Martelossi, Philippe Perek,

conseillers municipaux.

Un an déjà
Repost 0
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 00:20

Marie George Buffet, secrétaire générale du Parti Communiste Français, déclare :

Capitalisme en faillite... Qui doit payer l'addition?

 







Ce lundi 6 octobre, la Bourse de Paris a connu la plus grande chute de son histoire. Après des semaines d'aggravation, la crise du capitalisme vient de franchir un nouveau palier. Nous sommes aujourd'hui face à une situation d'une gravité exceptionnelle. Cette crise ne réjouit pas le patronat, mais l'avenir des salariés est aussi en question. C'est notre emploi, notre épargne, notre salaire qui sont en jeu.

Chacun mesure qu'il n'est plus question de chercher à rassurer les marchés en mobilisant des miliards d'euros à fonds perdus. Chacun mesure qu'il n'est plus question de faire "comme si" on agit, comme cela fut le cas ce  week-end à Paris.

Aujourd'hui, l'Etat doit prendre ses responsabilités. il doit prendre acte de la défaite intégrale des marchés, c'est à dire procéder à une nationalisation du système bancaire sous contrôle démocratique du peuple français, et non renflouer les caisses du patronat. C'est le seul moyen de soutenir le développement durable de l'économie réelle, d'assurer un salaire et un emploi à chaque concitoyen, de construire une nouvelle Union Européenne, favorable aux travailleurs. Le capitalisme entraîne le monde vers le chaos. Le capitalisme est malade. Achevons-le!

Paris, le 6 octobre 2008

Un communiqué du Parti Communiste Français :



    Les chefs d'Etat européens du G8 sont réunis à Paris pour trouver un terrain d'entente face à la crise financière

    Parmi les mesures pronées par Sarkozy : "la Commission Européenne devrait faire preuve de flexibilité dans l'application des règles en matière d'aide de l'Etat aux entreprises, comme dans les principes du marché unique."

    Il y a vraiment deux poids, deux mesures quant il s'agit de préserver les intérêts des marchés financiers. Oublié le dogme de "la concurrence libre et non faussée" qui empêchait à un Etat de l'Union Européenne de soutenir une entreprise, des salariés menacés de délocalisation. Pour Nicolas Sarkozy, tout est permis lorsqu'il faut sauver le Capital!
    Pour les communistes, tout est permis pour le renverser. Aussi, nous demandons la nationalisation des banques (et non le sauvetage par l'Etat des intérêts des banquiers), et leur placement sous contrôle démocratique du peuple français.

Parti Communiste Français
4 octobre 2008

Communiqué de Jean jacques Candelier, député (PCF) du Nord :

Union Nationale ... dans les Subprimes ?

Contact : jjcandelier@assemblee-nationale.fr Tél. : 03 27 98 82 21

La crise financière commence à poindre le bout de son nez en Europe. La méthode Coué du Gouvernement a ses limites : il y a désormais le feu dans la maison. Personne n’est capable de dire quel est le volume des créances douteuses en circulation, y compris en France. François Fillon, Laurence Parisot, Dominique Strauss-Kahn… Tous les grands défenseurs du système appellent à l’union sacrée pour sauver les meubles du capitalisme mondial à coup d’argent public.

Grand apôtre de la punition des coupables, on se demande si Nicolas Sarkozy va prochainement se flageller, lui qui, candidat, détaillait en 2007 dans son programme : « une économie qui ne s’endette pas suffisamment est une économie qui ne croit pas en l’avenir (…) C’est pour cette raison que je souhaite développer le crédit hypothécaire pour les ménages. Je propose que ceux qui ont des rémunérations modestes puissent garantir leur emprunt par la valeur de leur logement. »

Dans ses conditions, faire l’union nationale, à l’américaine, revient ni plus ni moins qu’à faire l’union dans les subprimes !

C’est un peu vite oublier que l’autorité est toujours fonction de l’unité de vue de ceux qui sont appelés à la supporter. Or les Français n’ont aucune raison de faire confiance en cette classe politique, aussi unie soit-elle, puisqu’elle est la première responsable de la crise.

Cette dernière n’est pas un phénomène naturel. Elle provient de la libéralisation de la finance. Le problème ne réside ni dans l’immoralité, ni dans la cupidité, ni dans l’incompétence des acteurs, ni dans le manque de transparence des marchés, mais dans les structures mêmes de la finance mondiale, il se trouve dans la toute puissance du marché. De ce point de vue, le Président n’a pas dit un mot sur une réforme en profondeur du système financier et sur l’obligation, pour ce faire, d’éliminer les contraintes des Traités européens. Pire : il s’arrogeait, il y a peu encore, fièrement la paternité du feu Traité de Lisbonne !

Tous les spécialistes le savent : ce que propose le gouvernement « Paulson-Bernanke » aux Etats-Unis ne fait qu’aggraver la crise en redonnant aux spéculateurs les moyens de se rétablir et de continuer comme avant.

Au contraire de cette politique, je demande la tenue d’un débat en urgence à l’Assemblée nationale sur la situation financière, économique de la France , les perspectives à court terme et la mise en œuvre de mesures aptes à empêcher la récession. Il est urgent d’établir le contrôle des changes et des mouvements de capitaux, de re-réguler le système bancaire, de créer un pôle bancaire public, d’interdire les produits financiers dérivés spéculatifs, les stock-options, les paradis fiscaux et les parachutes dorés.

Enfin, il faut contrôler démocratiquement les richesses créées dans l’entreprise, afin de favoriser l’augmentation des revenus et de l’emploi. Aujourd’hui, plus que jamais, c’est « la bourse ou la vie ».

Repost 0
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 23:53
Mouvement des Jeunes Communistes du Valenciennois

2, Place Roger Salengro

59 125 TRITH-SAINT LEGER







Xavier DARCOS à Raismes?
Une insulte pour les lycéens, les étudiants et l'ensemble des jeunes du Valenciennois!




Nous apprenons que Xavier Darcos, ministre UMP de l'Education Nationale, va venir parader sous nos fenêtres, à Raismes, ville communiste, cette semaine. Il devrait rendre visite à plusieurs structures locales.

La ville de Raismes, aidée par la CAPH et des collectivités territoriales, a ouvert un pôle pionnier en ce qui concerne les hautes technologies. Xavier Darcos est venu pour le visiter, se gargarisant des aides de l'Etat pour l'ouverture de cette nouvelle structure. En réalité, l'Etat n'a que marginalement participé au financement du pôle.

Quelle arrogance! Quelle arrogance ont ces notables de l'UMP pour oser venir dans un des arrondissements les plus socialement sinistrés alors qu'ils sont responsables de cette situation, et qu'ils ont été électoralement désavoués aux municipales dernières ! Quelle arrogance de venir visiter des structures créées grâce aux efforts d'hommes politiques de gauche locaux, et que l'Etat a si peu aidés ! Quelle arrogance de venir visiter des établissements scolaires quand chaque année les politiques libérales sabrent le service public d'éducation, engendrant un moindre taux d'encadrement d'élèves déjà fortement touchés par l'échec scolaire !

Ce même Darcos a présidé à la suppression de milliers de postes dans l'Education Nationale, le Nord-Pas de Calais ayant été depuis plusieurs années la première académie en nombre de postes supprimés. Il a suscité au printemps dernier un mouvement lycéen, notamment dans les lycées professionnels, qui a vu plusieurs manifestations importantes se dérouler à Valenciennes.

Quelques temps auparavant, c'étaient les étudiants qui s'étaient mobilisés pour lutter contre la privatisation rampante des universités françaises. Cette rentrée voit leur pouvoir d'achat baisser encore avec la réforme des bourses.

Les jeunes communistes du Valenciennois appellent les jeunes de l'arrondissement à leur répondre en organisant au plus vite la résistance, et à se rassembler avec eux pour lutter contre le capitalisme qui détruit notre société et notre avenir. Avec le PCF, les jeunes exigent la défense et l'extension du service public d'éducation.
 
Notre région doit être enfin respectée!

Contact : Xavier Dubois, coordinateur du MJCF pour le Valenciennois 06 30 04 16 02 xavdub2@hotmail.com
Repost 0
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 16:45
Le 21 septembre 2008, les grands électeurs (élus municipaux, départementaux, régionaux) d'un tiers des départements de France étaient appelés à élire leurs sénateurs.



De façon logique, après la victoire de la gauche aux cantonales et municipales dernières, celle-ci a progressé fortement. Cependant, la progression aurait pû être plus forte si le Parti Socialiste avait consenti à davantage d'accords d'union, verts et communistes ont souvent dû partir à la bataille de façon séparée, alors que notre peuple aspire au rassemblement le plus large.
Alors qu'aucun département concerné n'est réellement un lieu de force communiste, le PCF gagne un sénateur dans l'Allier, Mireille Schurch. Notre sortant des Côtes-d'Armor, Gérard Le Cam, est réélu, et celui des Boûches du Rhône remplacée par une cheminote, Isabelle Pasquet.
Dans une assemblée aussi réactionnaire que le Sénat, ils auront la lourde charge de défendre les intérêts des travailleurs de France.

Malgré tout, l'UMP garde la majorité au Sénat en raison d'un mode de scrutin profondément antidémocratique qui favorise les milieux ruraux, davantage traditionnellement acquis à la droite. Les communistes réclament une réforme profonde du Sénat.
Voir ici le groupe des sénateurs communistes et républicains.

Par ailleurs, le groupe communiste du Sénat est fier d'être le seul groupe politique de l'assemblée à être à parité hommes/femmes, pour la première fois dans l'histoire sénatoriale. Alors que les sénateurs ne sont que 15% de sénatrices, c'est avec honneur que le PCF est représenté par plus de 50% de femmes dans cette Haute Assemblée.
Repost 0
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 12:43
Aujourd'hui, 20 septembre 2008, grande journée d'action contre la guerre en Afghanistan

Voir ici le tract du PCF.

Appel du Collectif
OTAN, Afghanistan : ni guerre, ni alliance militaire.
PAIX, LIBERTE, DEMOCRATIE



Vous voulez vraiment qu'on retourne dans cette galère?
Nous non plus!

    Un grand nombre de personnalités et d'organisations ont lancé un appel commun pour exiger "que le président de la République renonce à l'envoi de renforts en Afghanistan et à la réintégration de la France dans le haut commandement militaire de l'OTAN". L'OTAN est l'organisation militaire inventée par les Etats-Unis pour mettre l'Europe à leurs bottes et dominer le monde manu militari.

    Au sein du Collectif "OTAN/Afghanistan : ni guerre, ni alliance militaire. Paix, Liberté, Démocratie", nous appelons tous ceux qui craignent que la France "n'endosse la vision manichéenne de la guerre des civilisations qui domine l'OTAN", et "renonce à faire prévaloir une politique indépendante, pour la primauté du droit international et contre la guerre".

Lisez et signez massivement l'appel ici.

Quelques organisations signataires : le Mouvement de la Paix, le MRAP, le Parti Communiste Français, le Mouvement des Jeunes Communistes de France, l'Union des Etudiants Communistes, la CGT, la FSU, l'Association Républicaine des Anciens Combattants, l'Association Nationale des Elus Communistes et Républicains.... et bien d'autres!

Repost 0