Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du groupe "Ensemble, Aulnoy au coeur", regroupant les élus communistes et républicains
  • Le blog du groupe "Ensemble, Aulnoy au coeur", regroupant les élus communistes et républicains
  • : Les élections municipales de Mars 2008 ont envoyé trois conseillers municipaux communistes et républicains au Conseil Municipal d'Aulnoy-lez-Valenciennes. Ce blog a pour but de permettre aux jeunes et aux salariés aulnésiens de rester en contact avec eux.
  • Contact

Recherche

Une question?

POUR RESTER EN CONTACT...

Par courrier :

3, Allée A, Avenue de la Rhônelle
59 300 AULNOY

Par courriel :
pcf-aulnoy@orange.fr

24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 17:23

Photo 003

Les communistes d’Aulnoy, leurs élus et des citoyens engagés dans le Front de Gauche vous remercient d’avoir sorti Nicolas Sarkozy et sa clique à 60,23% lors du second tour des élections présidentielles, et d’avoir été 574 à choisir Jean Luc Mélenchon, candidat du PCF-Front de Gauche lors du premier.

 

LA DROITE EST BATTUE !

 

Ce moment que nous espérions tant est arrivé : Sarkozy est battu, la droite est en déroute ! Les communistes et leurs alliés du Front de Gauche ont pris toute leur part à cette victoire. Avec 11,1% des voix sur le plan national, l’apport des électeurs de notre candidat Jean-Luc Mélenchon a en effet été déterminant pour battre la droite.

A Aulnoy, où de l’avis général nous avons « mouillé la chemise » au porte à porte, nous obtenons 15,73% (573 voix). Nous doublons notre score de 2007 (7,46%, 283 voix). Le PCF et le Front de Gauche enregistrent, dans notre commune comme dans tout le pays, la plus forte progression en pourcentage de tous les partis.

 

LEGISLATIVES :

NETS PROGRES COMMUNISTES

 

Aux élections législatives, les électeurs de la circonscription, dans un contexte de baisse de la participation, ont été 600 de plus à apporter leurs suffrages au candidat PCF/Front de Gauche, Michel Lefebvre, par rapport à 2007. A Aulnoy, avec 15,16% des suffrages exprimés, alors que le candidat socialiste perd plus de 10%, nous augmentons notre score de 2% par rapport au scrutin précédent. Nous confirmons notre ancrage dans la commune et sommes incontournables pour réussir à gauche. Le département du Nord renvoie par ailleurs ses députés communistes à l’Assemblée, Alain Bocquet et Jean Jacques Candelier.

Nous remercions l’ensemble des électeurs qui nous ont apporté leur soutien.


NE LÂCHONS RIEN !

 

Si la défaite de Sarkozy, le candidat des puissants, est une bonne nouvelle, et que les communistes soutiendront toutes les réformes favorables aux salariés et à la jeunesse de notre pays, nous pensons que le programme du nouveau gouvernement ne parviendra pas à changer réellement la vie.

En effet, il refusera de s’attaquer aux sujets qui bloquent le progrès social : l’austérité, le capitalisme et la course aux profits qu’il engendre, la construction européenne ultra libérale…

Le PCF se propose d’être, avec vous, un vaste comité de vigilance populaire, en exigeant du nouveau gouvernement qu’il mène vraiment une politique de gauche. A Aulnoy comme en France, nous voulons travailler avec la population pour la défense de ses intérêts, dans un esprit de large rassemblement populaire. Nous appelons tous ceux qui veulent construire une alternative au capitalisme à rejoindre nos rangs et à organiser l’offensive pour que nos revendications soient entendues.

Xavier Dubois

Secrétaire adjoint PCF Aulnoy

Repost 0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 16:13

Pétition pour un référendum sur le Pacte budgétaire européen

 

http://www.humanite.fr/sites/default/files/imagecache/une_article_vertical/2012-07-20petition-hq-une-hauteur.jpg

 

L'Humanité lance une pétition « pour un référendum sur le traité budgétaire ». L’urgence et la gravité de ce qui se joue imposent de réagir au cœur de l’été avec une étape retentissante lors de la Fête de l’Humanité les 14, 15 et 16 septembre. Ensemble, pour que vive la démocratie, pour que notre pays garde la possibilité de mener une politique de gauche, signez la pétition.


  • Les raisons de la pétition:

"Non à l'austérité dans le droit européen, exigeons un référendum", par Patrick Le Hyaric, directeur de l'Humanité

Le pacte budgétaire européen, mode d'emploi

Tous nos articles consacrés au Pacte budgétaire européen

 

  • pourquoi ils rejettent le Pacte budgétaire européen:

"La Grèce était un cobaye, nous en avons la preuve aujourd'hui", Renata Dourou (députée de Syriza en Grèce)

"Ne signez pas!", lettre de Pierre Laurent (PCF) à François Hollande

"Ce traité porte en lui une stratégie erronée", Nicola Nicolosi (syndicaliste italien)

"Nous pouvons avoir une harmonisation par le haut", Thierry Marchal-Beck (président des MJS)

"Un plan injuste qui pénalise les citoyens", Andres Perello (député socialiste espagnol au Parlement européen)

Repost 0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 20:06

551.jpg

 

Cliquez sur la photo pour lire l'intervention

Repost 0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 19:52

MM

 

http://nord.pcf.fr/IMG/jpg/images-6.jpg

 

 

Pour lire le courrier, cliquez sur la photo

Repost 0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 19:46

 

Discours de politique générale : « La confiance se fonde sur les actes »

 http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/image/jean-marc-ayrault-discurs-politique-g-general.jpg

 

 

 

Nous avons entendu le Premier ministre nous présenter avec beaucoup de conviction les 60 engagements du président Hollande rendus publics au cours de la campagne électorale.

Certaines mesures comme l'annulation de la TVA sociale, le droit de vote des étrangers, le rétablissement du barème de l'ISF ou la fin des exonérations de charges sociales sur les heures supplémentaires sont de bonnes nouvelles.

Jean-Marc Ayrault a cependant manqué de nous convaincre sur les moyens qu'il entend se donner pour réussir une politique de changement à la hauteur des besoins des Français. La rupture plusieurs fois proclamée par le Premier ministre avec l'austérité exige d'autres mesures que celles qu'il a annoncées.

A s'en tenir là et en appelant les députés à ratifier le pacte budgétaire européen, qui sera le principal obstacle à la souveraineté nationale et aux changements voulus par les Français, le Premier ministre sera vite conduit à jeter le gant dans le combat à mener contre les marchés financiers, les institutions bancaires et une Troïka européenne plus éloignés que jamais des intérêts populaires.

Le PCF soutient les parlementaires du Front de gauche dans leur choix de s'abstenir ; la confiance se fonde sur les actes, et c'est aux actes que ceux qui ont porté la gauche au pouvoir jugeront.

Attentifs à l'appel à mobilisation du Premier ministre, nous jouerons pour notre part tout notre rôle pour que les aspirations au changement formulées par les Français deviennent réalité.

 

 

Discuter et ... entendre (André Chassaigne)

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/image/andre_chassaigne_1.jpg

 

Claude Bartolone, a déclaré, ce matin sur une radio nationale, qu'il "serait grave" que les Député-e-s Front de gauche ne votent pas la confiance au gouvernement demain à l'issue de la déclaration de politique générale de Jean Marc Ayrault.
Et le Président de l'Assemblée nationale d'estimer que "quand un pays est dans la situation qui est celle de la France actuellement, plus nous serons rassemblés et mieux ce serait".
Faut-il le rappeler, les Député-e-s Front de gauche n'ont qu'un seul objectif : faire réussir la gauche. Ils formulent, pour cela, des propositions de nature à sortir le pays de la crise en répondant aux attentes de toutes celles et tous ceux qui ont voté pour le changement. Elles passent notamment par une hausse du pouvoir d'achat, une relance de l'emploi et une renégociation des traités européens qui enserrent les états dans les griffes des marchés. Les premières annonces gouvernementales n'en portent malheureusement pas la trace. Alors, comme le dit encore Claude Bartolone, "il faut discuter"! Et entendre ces propositions, pour permettre à la France de sortir de la situation dans laquelle elle se trouve actuellement. C'est cette volonté qui animera demain les Député-e-s Front de gauche.

 

André Chassaigne,

Président du groupe communiste et républicain à l'Assemblée Nationale
Paris, le 2 Juillet 2012,

Repost 0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 22:18

 

Régularisation/Valls : « la gauche ne doit pas mettre ses pas dans ceux de Claude Guéant » (PCF)

 http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/image/sous-les-yeux-de-claude-gueant-manuel-valls-a-promis-qu-il-n-y-aurait-ni-angelisme-ni-course-aux.jpg

 

 

 

Alors que les principales organisations syndicales et associatives de défense des sans-papiers ont demandé au Premier ministre Jean-Marc Ayrault une rencontre sur la base de leur plateforme de revendications, on apprend aujourd'hui par voie de presse que le ministre de l'Intérieur Manuel Valls envisage une circulaire visant à la régularisation au cas par cas des sans-papiers. Curieuse conception de la concertation démocratique.

 

On ne peut accepter que la gauche mette ses pas dans ceux de Claude Guéant en poursuivant la politique du cas par cas. Il faut au contraire définir des critères qui permettent à tous d'être à égalité. Ces critères ne peuvent s'appuyer sur une conception d'un autre temps selon laquelle les immigrés seraient un problème alors même que toutes les études démontrent le contraire.

Malgré des annonces prometteuses sur la fin de la rétention pour les enfants ou la création d'un titre de séjour de 3 ans, les propos de Manuel Valls sur la question des migrants sont encore trop simplistes parfois même inquiétants : rien sur les conditions de vie des immigrés expulsés dans leur pays où ils risquent parfois le pire, rien sur la question des droits tel que le droit de vote des résidents étrangers comme le demande activement le PCF.

 

Le PCF demande le rétablissement de la carte unique de 10 ans et le droit au regroupement familial, conditions d'une vie digne. Un nouveau code de la nationalité, fondé sur le respect intégral et automatique du droit du sol dès la naissance et sur un droit à la naturalisation permettant à tous les étrangers qui le souhaitent d'acquérir la nationalité française au-delà de 5 ans de résidence doit être mis en place. Enfin, pour que ces questions soient correctement prises en compte et traitées avec le respect de l'humain, il est urgent que le sujet de l'immigration soit détaché du ministère de l'Interieur.

Repost 0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 22:15

 

Dépenses/Sommet européen : « désarroi provoqué par la brutalité des annonces du gouvernement »

 http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/image/le-pacte-des-rapaces.jpg

 

 

 

Dans les lettres de cadrage adressées à son gouvernement, le Premier ministre annonce l'austérité budgétaire pour 3 ans. Après l'annonce d'une hausse minimaliste du SMIC, c'est une deuxième mauvaise nouvelle.

Comment le gouvernement compte-t-il relancer la croissance s'il éteint tous les moteurs possibles de cette relance ? Sans hausse des salaires, sans investissements publics, sans mobilisation du crédit bancaire, sans relance de l'emploi industriel, où sont les perspectives?

D'autres choix sont possibles : renégocier comme promis, contrairement à ce qui est en train de se passer à Bruxelles, le pacte budgétaire européen, remettre la main sur les leviers du secteur bancaire avec la création d'un pôle public bancaire et financier pour mobiliser l'argent nécessaire, et engager une réforme fiscale très profonde.

Je comprends le désarroi provoqué par la brutalité des annonces du gouvernement.

Je dis à toutes celles et ceux qui ont voulu le changement : ne renoncez pas. Votre intervention dans les choix politiques est nécessaire, elle est urgente.

Avec les propositions du Front de gauche, nous pouvons nous rassembler et agir pour proposer d'autres choix immédiats.

Repost 0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 22:08

Le coup de pouce du SMIC : « un sévère coup de froid »

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/image/smic.jpg

 

Le coup de pouce du SMIC qui avait été promis se révèle être un premier et sévère coup de froid pour toutes celles et ceux qui attendaient autre chose qu'une valorisation à peine supérieure à celles des années précédentes.
Face à la crise et aux politiques d'austérité, en réponse aux attentes populaires pour une amélioration concrète des conditions de vie, le gouvernement avait, avec une vraie hausse du salaire minimum, la possibilité d'agir efficacement dans trois directions.

La première porte sur la question salariale. Elle est au cœur, depuis le 6 mai, du changement attendu en terme de justice sociale. La seconde s'inscrit dans l'indispensable rupture avec l'austérité qui nourrit la crise à l'échelle européenne en brisant la croissance que le Président de la république appelle pourtant de ses vœux. La troisième s'inscrit dans la nécessite d'en finir avec les dogmes néo-libéraux qui font du « cout du travail » la cause des déficits commerciaux de la France. En réalité, ce sont les « coûts en capital » qui minent l'efficacité productive: en 2010, les charges d'intérêts payés aux banques et les dividendes versées aux actionnaires par les sociétés ont atteint 309 milliards d'euros.

Augmentation légale déduite, les smicards pourront s'offrir une place de cinéma à tarif réduit pour rêver à une autre vie.

Les calculs les plus savants ne feront en rien disparaitre une réalité : le salaire minimum est une grande conquête sociale qui, après 5 années de Sarkozysme, méritait bien autre chose que ce 2% qui apparait aujourd'hui comme un renoncement.

Une hausse du SMIC à 1700 euros brut est parfaitement soutenable à condition, comme le proposent le PCF et ses partenaires du Front de gauche, d'instaurer un salaire maximum dans les entreprises publiques et privées et de réduire l'écart entre le plus bas et le plus haut salaire de manière à ne pas dépasser 1 à 20.

Repost 0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 20:14

 Le lien vers le blog de Fabien Thiémé en cliquant ici

 

http://nord.pcf.fr/local/cache-vignettes/L300xH450/arton2404-ca917.jpg

Repost 0
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 21:58

P1060157-copie-1P1060158

Repost 0